VALENTINE ALVARES : MO KPOKPO LE ; UNE ŒUVRE A L’ALLURE D’UN HOMMAGE RENDU A LA FEMME.[ACTUALITÉS]

le

Épique est le refrain et à lui seul, l’esprit du morceau est capté sans faire trop de lignes. MO KPOKPO LE est un hommage que rend VALENTINE ALVARES à sa gente. Elle ne pouvait pas choisir mieux de sortir le visuel de cette œuvre qui a été nominée l’année passée aux ALL MUSIC AWARDS dans la catégorie MEILLEURE CHANSON TRADITIONNELLE dans ce mois de Mars ; mois qui comme d’habitude se consacre à toutes les femmes du monde. Rendu public il y a juste une semaine, au delà d’un simple morceau, elle fait de cette musique, un parfait canal de rappel de la vraie valeur de la femme qu’elle est. La musique togolaise ne pouvait pas rater ça et nous en parlons en guise de preuve.

 

Grande est son implication dans la lutte qu’elle mène sur des sujets diverses tels que l’amour, l’espoir, l’Afrique, la femme… Un cocktail de paroles fortifiantes qui redéfinit celle qui porte la vie et le monde sur sa tête. Apres « comme elle est belle » dans laquelle, l’artiste dévoilait la superbe face de notre continent méconnue, celle qui a rassemblée vers la fin de l’année passée ses fans par le concept « LES SOIRÉES LIVE AU FÉMININ » sur quatre vendredis vient s’illustrer avec ce joyau riche en sonorités et en couleurs ; MO KPOKPO LE.

Déjà par le titre, on comprend tout de suite sa prière pour ces magnifiques créatures. Elle montre en presque 4 minutes que malgré les mauvaises farces, l’espoir n’est pas perdu. Au contraire, il faut garder le cap, et ne cesser de nourrir le rêve qu’un monde de bonheur infini est encore possible pour la femme. Il est temps qu’elles prennent les devants, mener la guerre qui est la leur pour arriver à changer ce monde en cassant les codes qu’on lui connait d’habitude. Referez-vous à la 42ième seconde.

Je veux être une grande dame

Qui à une mission à accomplir

Et avec mes pensées

Changer la face du monde

 

L’instru est  tradi soul, les lyrics sont bien épurés dans un décor soft pas trop chargé sur des lumières tamisées. Allez à la découverte sinon à la compréhension de MO KPOKPO LE de celle qui usent des mots pour venir à bout des maux de sa société. Bon mois de la femme à toutes ces reines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *