SUR LES TRACES DU FONDEMENT DE KING M ENTERTAINMENT ! [DOSSIER] – VAMIDJO.TK | Le blog open sur la musique togolaise

SUR LES TRACES DU FONDEMENT DE KING M ENTERTAINMENT ! [DOSSIER]

le

Coup de force pour la maison KING M ENTERTAINMENT qui frappe fort en ce début d’année. Une double sortie ; de quoi attaquer ce début d’année avec ferveur. EL MAGNIFICO sort I WANT IT

de même que JULIANO qui lui se présente beaucoup plus soft avec MAWUYELEWE.

Cette stratégie promeut toute la KING M ENTERTAINEMENT. Ce nom, beaucoup en entendent parler mais peu savent ce que c’est en vrai. Beaucoup prononcé depuis la polémique entre PEEWII et EL MAGNIFICO, revenons sur les traces du fondement de cette maison qui se veut révolutionnaire au Togo.

LES PREMIERES BRIQUES DE LA KING M ENTERTAINMENT.

autrefois résidant en chine, EL MAGNIFICO

de son vrai nom DJAGLI Kossigan Alfred levait le voile sur son personnage musical il y avait quelques années de cela avec son premier morceau SHOW ME SOMETHING. Toutes fois, la scène togolaise le connaitra sur son projet GO DOWN LOW dont le clip a été tourné par MOE MUSA ; réalisateur nigérian de clip vidéo. La réputation attachée à ce dernier éveillera la curiosité du grand public togolais. Cette réputation couplée des échos sur l’aisance financière du géant déclencheront le besoin de savoir un peu plus sur sa vie et sur ce qui se contenait dans la dénomination KING M ENTERTAINMENT.

Entreprise de gestion de carrière d’artiste de la chanson, maison de disques et boite de production de spectacles lancée en 2016, cette maison qui porte le nom même de son fondateur compte deux artistes en son sein : EL MAGNIFICO lui-même et JULIANO. En bientôt trois ans d’existence, que doit-on retenir de son histoire à la fois intéressante et piquante ? Bienvenue dans les méandres de la KING M ENTERTAINMENT !
Projets gigantesques, méga promo, projets musicaux hors frontières ; ces mots caractérisent le Boss de KING M qui se fait toujours remarquer au volant de sa grosse FORD noire en ville. Il suscitait la curiosité avant même de s’installer au Togo et c’est depuis la chine qu’il a lancé les premières graines d’une maison de production d’artistes dans son pays. Quelques mois après GO DOWN LOW, MAGNIFICO rentre au pays pour y rester, asseoir les fondations de son rêve et entamer sa réalisation.

ENTREE SILENCIEUSE.

C’est avec un accueil morne que le premier projet CATWALK réalisé au Nigeria à été reçu. Ce dernier sonnera le début d’une grande aventure. Dès la naissance de la maison siégée au sein de Lomé plus précisément au quartier Attiegou, elle composait deux artistes EL MAGNIFICO et JULIANO qui est un artiste urbain émergent. Ce dernier verra l’effectivité de son appartenance à la dite maison avec son projet à succès AYINA ZIGUEGUE en featuring avec FUGA BOY. Par la suite, pour une stratégie de visibilité, elle a signé le rappeur excentrique PEEWII. Avec ce dernier, l’aventure prendra un tournant atypique.

EL MAGNIFICO : UN ARTISTE QUI S’INVESTIT A FOND SUR SES PROJETS.

Au compteur de l’artiste, il existe 0 chansons sans clip jusqu’à maintenant et ces derniers pour être tournés ne font pas dans la dentelle togolaise sur des amoindrissements de coûts. De la conception à la phase postproduction, aucun ne se faisait ici au pays et quand on estime les couts exorbitants du coté de l’extérieur, on arrive à deviner la taille du portefeuille du boss. Sa discographie compte actuellement 5 morceaux, tous clipés qui sont :
GO DOWN LOW, CATWALK, LOME BAE, FEELING GOOD et tout récemment I WANT IT. Que des titres toujours en anglais, pourquoi ? L’autre aspect qu’on ne connait pas de l’artiste est qu’il s’évertue à conquérir un public plus anglophone, raison pour laquelle il gratte tous ses lyrics en anglais en oubliant pas le fait qu’il concentre une partie de sa promotion au Nigéria et au Ghana ; ce qui n’est fait par aucun artiste togolais. Sur son projet FEELING GOOD, il frappe fort en s’offrant la participation d’OLAMIDE ; la méga star nigériane. Titre à polémique depuis sa sortie, il a tellement occupé l’espace médiatique qu’il est devenu consommable par ceux qui ne l’appréciait pas au début. Comme le dirait l’autre, aucune publicité n’est mauvaise. Sur un de ses posts sur Facebook l’année passée, EL MAGNIFICO disait :

«  Je fais un style que vous ne comprenez pas, vous allez l’adopter dans 25 ans ».

Tout semble montrer qu’il ne se concentre pas sur le Togo pour rentabiliser sa musique car niveau scène, bien qu’il ait participé à une tournée au Nigéria l’année passée, il n’a jamais fait de prestation au Togo jusqu’à présent. Bon ou mauvais, on ne saura le dire car tout dépend de son plan à lui.

KING M ENTERTAINMENT : LES REALISATIONS !

Sa toute première pépite est JULIANO

 

Artiste de la musique urbaine togolaise qui s’est fait connaitre grâce à son morceau MY PARTY aux ambiances festives et colorées. Il fait de la musique afro dansante. Sous KING M ENTERTAINMENT, les projets sortis sont : AYINA ZIGUEGUE, AFRICA WOMAN, DANSE en featuring avec EL MAGNIFICO et son tout dernier MAWU YELEWE en featuring avec MINK’S.

Ayant signé PEEWII par après, les morceaux qui ont été faits dans son compte est l’unique KOEFAN, de la conception à la matérialisation. D’ailleurs c’est avec PEEWII que la maison va connaitre un bouleversement. La cause tient à une production mal gérée selon PEEWII et selon EL MAGNIFICO, il accuse le rappeur de ne pas respecter les clauses de son contrat en lui reprochant la surfacturation de son budget pour les projets, d’impatience et d’insubordination. La suite de l’histoire est en cours du coté de la justice.

Au delà de tout ce qui est dit sur cette maison de production, il faut noter que sa mission se dessine en crescendo dans ce dur univers showbiz. Beaucoup plus de réalisations et d’accomplissements, nous leur souhaitons. Déjà félicitations à son poulain JULIANO qui compte à son actif deux nominations aux ALL MUSIC AWARDS cette année à savoir : CATEGORIE MEILLEUR CLIP ET CATEGORIE MEILLEUR FEATURING. Par ailleurs, il a été honoré lors des derniers HEROES. Les murs commencent par s’ériger petit à petit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *