SOURIRE ENSEMBLE PLACE LA BARRE TRÈS HAUTE SUR LA DEUXIÈME ÉDITION DE MA RUE MA MUSIQUE – VAMIDJO.TK | Le blog open sur la musique togolaise

SOURIRE ENSEMBLE PLACE LA BARRE TRÈS HAUTE SUR LA DEUXIÈME ÉDITION DE MA RUE MA MUSIQUE

le

Si le carrefour des 2 lions brille d’effervescence musicale à l’année longue , retenez que Sourire Ensemble a accentue la frénésie!

Pour commémorer la fête de la musique au Togo, Sourire Ensemble, association Togolaise a récemment tout cassé au plus grand carrefour de la préfecture d’Agoe.

Sur une scène aménagée sur les voies Agbalepedo-Agoe, Avedji-Agoe et Agoe Assiyeye-Agoe, Sourire Ensemble, Peace Forver et ses partenaires, ont lancé les festivités avec un saveur qui manquait à la musique togolaise: Le Live musique.

Mené par la voix suave de Midagbodji, l’orchestre Los Amigos nous a offert une impressionnante session live pour échauffer la place de fête avant de faire place à nos vaillants artistes auteurs compositeurs et interprètes.

Deux claviers(orgues) , deux guitares, une basse, un saxophone, une batterie… décidément, los Amigos est équipé pour veiller tard. Malgré une menace pluvieuse, la fête a tenu toutes ses promesses.

Après une première partie assurée par les premières prestations live des orchestres Peace Forever, los Amigos, Black fighter et les Happy Brothers, la seconde partie est bien représentée par nos combattants musicaux de tous genres en session Semi-live. Le boy Faky, Av10 soldiers, ashadebayor, Mondo et plusieurs ont tour à tour apporté la joie au public présent au carrefour des deux lions.

Ma Rue Ma Musique, titre de l’événement est véritablement applaudi par le public.
La tradition, la culture togolaise ainsi que le talent des prochaines pépites d’artiste ont aussi à leur tour épaté l’assistance avec des pas de danse togolais, africain et européen.
La troupe Amanga, composée des jeunes entre 9-16ans, sur les échassiers accompagnée de tam tam, gong et castagnettes réussi à forcer les ovations du public.

L’ association MAREM, association des jeunes adolescents ont aussi participé à la fête grâce à leur brillante performance.
Les valeurs africaines ne sont pas oubliées sur la scène Ma Rue Ma musique. Behanzin, un nom qui renvoie à l’histoire du royaume de Dahomey, pour ceux qui se rappellent bien de l’histoire, etait ressuscité sous la forme d’un artiste auteur compositeur et instrumentiste. Sur scène, sa tenue retrace les valeurs culturelles de cette Afrique innocente remplie de talents.

Les grosses pointures de la musique togolaise entre autres, Kanaa, Laden, Pikaluz, Diff Plies, KRoll, Santrinos, Kaporal Wisdom, Rimka, Sitara ont su donner la joie de vivre au public. Pour Élisabeth Apampa, présidente de l’association Sourire Ensemble, cette deuxième édition a été plus qu’une réussite. Et cela est bien vrai. La fête de la musique au Togo à bien eu sa dose.
Rendez-vous le 21 juin prochain pour une plus grosse fête que celle-ci.