RETOUR SUR LES AVANCEES DU RAP TOGOLAIS EN 2017 – VAMIDJO.TK | Le blog open sur la musique togolaise

RETOUR SUR LES AVANCEES DU RAP TOGOLAIS EN 2017

le

Avec toutes les prometteuses sorties de singles annoncées dans les premiers mois de 2017, le hip-hop togolais ne pouvait que connaître une année exceptionnelle.

À bien des égards, l’engouement pour le genre musical a même dépassé les attentes.

Retour sur les avancées substantielles de cette scène historiquement marginalisée et aperçu des défis qui attendent maintenant ses artisans.

« Le hip-hop togolais, C’est notre plus puissant mouvement pop de la période actuelle. 

N’en déplaise aux autres tendances (…), le hip-hop local génère le plus grand intérêt auprès des jeunes togolais, il faut se rendre à l’évidence »,

clamait WISDOM DOTSE suite à une discussion sur un forum en ligne.

« Souvent lu ou entendu dans les dernières années, ce genre de constat gagnait en crédibilité à travers les propos des fervents de cette musique.

On y confirmait qu’au-delà de ses honorables chiffres d’assistance et de téléchargement, le hip-hop d’ici n’était plus confiné à exister en marge de l’industrie musicale, mais pouvait plus que jamais espérer rayonner au sein même de celle-ci. »

Olam lord

« Le rap a pris la place qui lui revenait en 2017. Ça a été une année assez déterminante pour l’évolution de notre scène « ,

considère Nevil Bénédiction manager de l’artiste Papara.

 

Lors de la rencontre professionnelle du Hip hop du collectif Par Nous Pour Nous, Horus Donkouvi a dressé lui aussi un excellent bilan du rap de nos jours :

« Il y a eu de très belles années par le passé, mais on était beaucoup plus ignorés. Cette fois, les médias de masse ont démontré une belle ouverture. En fait, le rap dominait tellement à plein de niveaux qu’ils ne pouvaient plus passer à côté. »

Les bons coups ont effectivement été nombreux pour le hip-hop en 2016. En termes de hits et tubes, plusieurs artistes comme Kanaa, Jon dho Laden, Peewii ont dépassé le cap des 5 000 vues sur YouTube. À cela s’ajoutent les succès de Pikaluz et Mic flammez, qui ont enchaîné les spectacles partout dans la ville de Lomé pendant une bonne partie de l’année, ainsi que les nominations de Kanaa et Flash Marley dans la liste des artistes chauds de MTV base francophone. N’oublions pas non plus la nomination de Willy Baby et Prince Mo dans le prix découverte RFI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *