FOFO SKARFO : TOUT CE QUE VOUS N’AVEZ PAS COMPRIS DANS SON CLIP AGOMAYI [DECRYPTAGE]. – VAMIDJO.TK | Le blog open sur la musique togolaise

FOFO SKARFO : TOUT CE QUE VOUS N’AVEZ PAS COMPRIS DANS SON CLIP AGOMAYI [DECRYPTAGE].

le

Voler loin des clichés, casser les barrières et surtout rester soi-même quoi qu’il advienne ; c’est l’identité que revêt l’œuvre visuelle AGOMAYI de FOFO SKARFO qui a décollé du tarmac de la FOFONATION le 13 janvier dernier. Suspendu dès à présent aux regards du public, ce clip, il faut le visualiser d’un second œil. Au dessus de la simple beauté externe, que cache t-il quand avec tact, on doit le décortiquer. Qu’observe-t-on en essayant de transcender les différentes séquences comprises dans ces quatre minutes ? Suivez le clip pour mieux nous comprendre!

A la fin, refusant d’être un souffre douleur, l’aigle royale ayant retrouvé sa marque originelle s’arracha les vielles plumes pour rajeunir de nouveau. Que s’est-il passé pour en arriver là?

De la gestuelle, des représentations et des figures qui en disent long. Rien appairait dans le clip à la sauvette, du prélude à la chute. Que ce soit l’apparition de la pyramide inversée qui traduit la perte de l’identité africaine ou l’abrutissement du noir par les religions occidentales. L’expression de la liberté, le martelage du désir du free living prend une tournure particulière chez FOFO SKARFO qui l’illustre déjà dans ce décor black and white et ce n’est pas la vive lumière blanche spontanée sur les soldats qui doit passer inaperçue.

Pas fan total des parnassiens, l’artiste saisi ce canal comme vecteur afin de faire passer le message même pour celui qui ne comprend pas la langue dans laquelle est grattée le texte de la chanson.

Pourquoi il a fallut que la troupe des quatre blacks au préalable apparu avec des bonnets qui cachaient les yeux décide de les replier pour faire voir le mot black ? Voyons dans cette séquence la pure tradition du larbin qui après avoir cru que c’est en se métamorphosant qu’il sera accepté, refait un backspace pour retrouver son identité. Âpres tout, la race noire est maudite selon ce qu’ils continuent de clamer et le noir est le responsable de cette assertion car personne ne peut être abusée sans son consentement.

Ne vivons pas en marge de ce monde, restons certes calmes mais attaquons quand il le faut ! Ce n’est pas fortuit l’apparition de la panthère noire. Cet animal était un symbole antiségrégationniste des BLACK PANTHERS dans les années 60 aux USA ; elle signifie aussi rareté. Tellement de messages qui appellent notre attention sur le fait de ne pas disparaître de l’histoire comme l’aigle à la troisième minute et ce, peu importe les voix qui agitent nos rêves comme à l’intro.

Au lieu de continuer à nous victimiser, il souhaite plutôt la place de KING; n’avez-vous donc pas vu son bonnet portant ce mot? Ce clip mérite une attention et depuis sa sortie, les retours sont plutôt satisfaisants pour l’artiste. On attend un second clip Hip Hop de ce genre durant cette année. L’appel est donc lancé à l’endroit des MC’s.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *