À LA DECOUVERTE DE KIKO GOLDEN BOY: LE NOUVEL AMBASSADEUR DE LA MUSIQUE TOGOLAISE – VAMIDJO.TK | Le blog open sur la musique togolaise

À LA DECOUVERTE DE KIKO GOLDEN BOY: LE NOUVEL AMBASSADEUR DE LA MUSIQUE TOGOLAISE

le
  • « KIKO » vient d’une belle histoire, le nom qu’il a choisi de nouveau pour signer son retour dans l’arène de la musique togolaise!
    Les années ont passé et le jeune artiste a écrasé la concurrence jusqu’à s’imposer avec son groupe Get Ready Gang (GRG) parmi les jeunes MC les plus ou moins populaires du Togo. Une formation connue pour faire du sale, via de multiples références à la violence, à la débauche et au plaisir sous toutes ses formes.

Après plusieurs projets, le groupe tire sa révérence et part vers de nouveaux horizons. KIKO signe alors chez DREAMLAND, un parfait tremplin qui va lui ouvrir les portes de son avenir musical.

Un nouveau départ en solo

Il avait déjà fait grand bruit avec son hit « JE T’ATTENDRAIS« , qui approche à ce jour plus de 5.000 de vues sur YouTube. Poursuivant sur sa lancée, il enchaîne sur un morceau au titre prophétique : YOUNG BLACK AND RICH.

Bien loin de l’univers qu’il a créé avec son groupe, KIKO va de l’avant et se veut plus mature dans son expression artistique :

 

« La hargne de l’adolescence s’essouffle en vieillissant, c’est normal. J’avais aussi envie de proposer, avec OGNA, un truc plus intime, plus personnel, plus honnête. Avec un projet solo, on peut vraiment raconter son histoire à soi. »

 

Une chose est sûre : avec OGNA parfaitement équilibré entre big love, et commérages, KIKO a définitivement réussi à s’exporter au-delà des frontières de son Togo natal.

Il est même déjà en train de se faire un nom sur l’échiquier international. La preuve : son avant dernier projet OGNA passe en boucle sur les chaines de télévision musicales internationales

 

Un artiste français made in Togo

Pourtant, tout n’était pas gagné pour le jeune artiste. Il suffit de l’écouter parler pour s’en rendre compte : Kiko, comme beaucoup de ses homologues de Lomé, chante en « Fran-Ewé » et a un accent bien de chez lui. Une barrière pour certains auditeurs des chansons françaises, mais une force pour lui.

« Mon accent, comme tous les accents d’ailleurs, a peut-être été un obstacle au début, mais pour moi, c’est surtout une force. C’est quelque chose qui peut me démarquer.

Le « Fran-Ewé », c’est aussi une singularité, ça permet de proposer quelque chose de nouveau que ce soit dans l’écriture ou dans la technique. En « Fran-Ewé », tu peux faire rimer des mots de manière inédite. »

L’artiste a beau chanté majoritairement dans la langue de Molière, sa culture musicale s’est forgée autour des grands classiques des chansons françaises.

KIKO:  le nouvel ambassadeur de la musique togolaise

Au Togo, quand on parle de la RnB, on évoque souvent les noms des artistes tels que Omar B, BLACK T et récemment SANTRINOS, mais à l’heure actuelle KIKO aussi a le vent en poupe. L’artiste se veut confiant quant à son avenir international :
Avec KIKO comme nouvel ambassadeur, le TOGO s’impose définitivement comme une terre musicale.

 

BONUS: KIKO TON ARGENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *