À la découverte de EBEN SCAR un jeune amoureux d’art [INTERVIEW]

le

Né dans une famille d’artiste, Eben Scar est un jeune togolais, passionné, attiré et amoureux d’art .
Ayant toujours été séduit par toutes formes d’art, très vite il commença par les arts Graphiques, ensuite la photographie puis la musique et la vidéo.

Vous avez fait l’art graphique, la photographie ensuite la musique puis la vidéo pourquoi migrer dans tant de domaine qui n’ont aucun lien ?

En vrai je n’ai migré vers rien, le tout est, si je peux me permettre venu vers moi et tous ces arts je les pratiques encore aujourd’hui. L’avantage est que j’ai grandi dans une famille d’artiste avec un père qui dessine des planches de voiture pour de grandes marques, mon frère et mes sœurs aussi qui ont les mêmes vocations (musique et dessin).

Une famille d’artiste avec des sœurs et frère qui ont les mêmes passions, alors que faites vous concrètement dans chaque domaine ?

En photographie, je fais des photos d’intérieur, culinaire, de photo de produit, la photographie d’architecture, de portrait autant que paysage. En musique, je suis chanteur, instrumentiste et je fais aussi du beatmaking. En vidéo, je fais de la communication promotionnelle et des vidéos de produit

A t-on forcement besoin d’être descendant d’artiste pour s’intéresser à ce que vous faites ?

La photographie c’est un mode de vie, une vision du réel et de l’irréel. D’après mes différentes expériences, je pense que la principale qualité d’un artiste photographe est celle de vivre dans un rêve intérieur inspiré d’influences de tout part pour pouvoir le retranscrire visuellement et le vendre à la société qui l’entoure et pour moi, chacun en tant que entité créatrice à toujours une touche particulière à apporter de manière volontaire ou inconsciente, car une touche personnelle ne se force pas, elle naît instinctivement.

Vous aviez affirmé plus haut que ce sont la musique et la vidéo qui sont venues vers vous mais dites nous, les avez vous adopter parce que vous aviez une vision particulière pour la musique du 228 en général ?

Disons juste que je donne mon apport à l’édification de la chose. Je n’ai pas la prétention de juger ce qui se fait insuffisant ou pas.

En plus d’être objectif vous aimez ce que vous faites. Quelles sont donc les difficultés que vous rencontrez dans chaque domaine?

Le Togo a encore quelques réticences à comprendre l’importance de la chose visuelle à l’ère de la guerre des images. C’est la principale erreur que je déplore. En ce qui concerne les autres domaines j’ai un grand choix des projets sur lesquels j’ai envie de travailler donc pas de soucis majeurs.

Quel mot avez vous pour ses jeunes qui s’intéresse à la chose de nos jours?

Je dirai à tous ceux là que tout est histoire de passion. Ce n’est pas le genre de métier dans lequel on rentre avec l’objectif de se faire des millions. Les millions viennent quand vous vous y attendez le moins mais surtout quand vous ne serez concentré que sur l’art que vous faites.

Que pensez vous donc du showbiz Togolais ?

Parlant de showbizz togolais, je pense qu’il y a effectivement plein d’artistes au Togo, qu’il y a pleins de prestations d’artistes mais en vrai, la réalité est qu’il n’y a pas de showbiz au Togo

Comment faire alors naître un showbizz au Togo ?

Nous cherchons encore tous la combinaison miracle pour qu’un Showbizz puisse voir le jour au Togo. Pour ce que je sais, il faut que le togolais sache se vendre à son public et cela passe par l’image que l’artiste leur transmet et donc par des séances photos par exemple pour contribuer à une bonne communication. Mais après il y a aussi toute une machine à mettre en marche.

Est-ce due à une mauvaise communication d’après vous ?

Je ne pu me permettre de dire que cela est due à une mauvaise communication mais plutôt une négligence de la chose.

Il va falloir donc qu’on trouve le moyen de les sensibiliser (artiste), une idée?

Il faudrait qu’ils comprennent qu’être artiste musicien peut être un métier et comme dans tout métier il y a des impératifs, et l’important est de prendre soin de son image.

Quel impact avez vous concrètement dans la vie d’un artiste?

Personnellement, Je ne pense pas être indispensable à la vie artistique, je donne juste mon petit apport de créativité à la chose.

Quel sont vos attentes et vos futur projet ?

J’attends que dans mon pays les artistes soient considérés à leur juste valeur, qu’enfin le showbizz naisse et que nous puissions donner la place qu’est dû à l’art visuel dans la société.
Beaucoup de projets en cours mais comme toujours tout se saura au moment opportun (lol)

Votre mot de fin ?

Aimons nous les uns les autres… si possible

Merci pour pour votre attention et votre disponibilité Eben Scar

Découvrons quelques oeuvres d’Eben Sca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *